La mise en service du nouvel appareil A220 d’Air Canada : une entreprise soigneusement orchestrée

La mise en service du nouvel appareil A220 d’Air Canada : une entreprise soigneusement orchestrée

Octobre 2019



La mise en service du nouvel appareil A220 d’Air Canada : une entreprise soigneusement orchestrée

En coulisse, des centaines d’employés d’Air Canada planifient méticuleusement depuis des années tous les cas de figure et chaque détail de l’arrivée de l’A220-300 d’Airbus, le plus récent appareil de notre parc aérien.

Après la commande, en 2016, de 45 exemplaires de l’A220-300 (avec options sur 30 autres), le bataillon est entré en action, examinant tous les aspects de nos activités en vue d’une intégration sans faille de notre premier appareil à son arrivée en fin d’année.

« L’entrée en exploitation d’un nouvel avion exige un effort d’équipe colossal. Aux Opérations aériennes, nous comptons de nombreux groupes d’entraînement, a expliqué Rob Latter, chef pilote – A220. Nous travaillons en étroite collaboration avec divers services d’Air Canada, comme la Maintenance, le Service en vol, Air Canada Cargo et les Opérations au sol, pour faire en sorte que tous soient sur la même longueur d’onde tout au long de la mise en ligne. »

L’équipe de la Planification du réseau attend elle aussi avec impatience l’A220, qui ouvrira de nouveaux marchés à Air Canada et permettra de renforcer notre réseau nord-américain, notamment entre Montréal et Seattle et entre Toronto et San Jose, en Californie.

« Nous sommes convaincus qu’à bien des égards cet avion peut changer la donne pour notre société. Les paramètres économiques de l’A220 sont semblables à ceux d’un appareil de plus grande taille, mais sa capacité moindre est mieux adaptée à de nombreux marchés, a précisé Mark Galardo, vice-président – Planification du réseau, d’Air Canada. L’A220 nous permettra de renforcer notre leadership en Amérique du Nord, d’envisager de nouvelles liaisons, et d’augmenter la fréquence des dessertes actuelles. Il n’existe tout simplement pas d’avion de cette taille pouvant rivaliser avec l’A220. »

Rob Latter est persuadé que tous les efforts consacrés à l’intégration de l’A220 seront bénéfiques, tant pour notre clientèle que pour nos employés dévoués.

« L’A220 réunit toutes les qualités que recherche Air Canada. Les clients, tout comme le personnel de conduite et de cabine, en apprécieront l’intérieur spacieux et les technologies d’avant-garde, a ajouté M. Latter.

« De surcroît, le choix porté sur un avion de conception canadienne représente beaucoup pour tous ceux et celles qui travaillent à Air Canada. »

Les plus récents articles

Les communiqués de presse