MENU ☰
english
Donnez

Aidez-nous à faire encore plus pour soutenir les enfants malades – Faites un don en argent : DONNEZ - (alimenté par Canadadon.org)


Décembre est le mois d’égalisation des milles Aéroplan. Merci de faire un don de milles à la Fondation Air Canada et de faire une différence dans la vie de ces enfants malades!

Faites connaissance avec Aidan d'après une lettre de sa maman

À sa naissance, Aidan pesait 6 lb et 11 oz. L'un des nombreux problèmes médicaux auxquels Aidan a dû faire face au cours de son existence est le diagnostic et le traitement d'un cholestéatome dans l'oreille droite.

C'est une tumeur très agressive, mais heureusement bénigne, située dans le canal de l'oreille moyenne derrière le tympan. Au fil du temps, elle peut augmenter de taille, détruire les os délicats près de l'oreille moyenne et mener à la perte de l'ouïe. C’est ce qui s’est produit dans le cas d'Aidan. Elle peut également causer d'autres symptômes, dont des étourdissements et une paralysie faciale.

Aidan Bohle

Le diagnostic initial a été posé en mai 2007. C'est à ce moment que le cholestéatome a été trouvé la première fois et qu'il a été enlevé dans un hôpital à Saskatoon. Trois autres chirurgies ont dues être pratiquées afin de retirer le cholestéatome, soit en décembre 2007, en novembre 2008 et en janvier 2010. Après la dernière chirurgie, le Dr Spafford a décidé d'adresser Aidan au Dr Drummond, au Calgary Children's Hospital, pour l'évaluation et le traitement de la réapparition du cholestéatome.

Notre premier voyage à Calgary au Children’s Hospital a eu lieu en avril 2010 pour une consultation avec le Dr Drummond. Il a été convenu qu'Aidan y retournerait en juin de la même année afin de subir une intervention chirurgicale spéciale appelée mastoïdectomie en technique fermée. Lors de l’opération, on a découvert qu'un des os de l'oreille moyenne avaient été érodé au complet par la tumeur et un autre partiellement, et que la tumeur entière ne pouvait être enlevée lors de l'intervention chirurgicale, car elle adhérait trop au nerf facial.

Le Dr Drummond nous a expliqué qu'un autre spécialiste devait le seconder dans la complexe ablation de la tumeur, et la date de la chirurgie suivante a été fixée en décembre 2010.

Nous avons dû aller à l'hôpital de Calgary à maintes reprises pour des consultations et chirurgies incluant l'ablation de la tumeur. La tumeur du nerf facial a été enlevée et les médecins ont pu placer un bout d'os prothétique pour permettre la conduction dans l'oreille moyenne, dans l'espoir qu'un jour, Aidan pourrait entendre de son oreille droite.

Malheureusement, lors de notre voyage suivant à Calgary en juin 2011 pour le rendez-vous de suivi, nous avons découvert, à la suite de plusieurs tests d'audition, qu'en raison d'infections post-chirurgicales récurrentes de l'oreille ou d'une autre cause, la prothèse avait été délogée de sa position et ne fonctionnait pas. Actuellement, Aidan n'est toujours pas capable d'entendre de son oreille droite mais nous espérons que la tumeur ne reviendra pas et, selon le docteur Drummond, une autre opération devra être prévue pour replacer la prothèse.

Tous ces voyages à Calgary au Children's Hospital pour Aidan et moi n'auraient pas été possibles sans l'aide importante que le Programme de transport hospitalier de la Fondation Air Canada nous a apportée par l'intermédiaire du "Children’s Health and Hospital Foundation of Saskatchewan". En effet, des billets d'avion ont été fournis pour moi et Aidan, afin que nous puissions prendre l'avion, car le voyage en auto n'aurait pas été une bonne solution pour Aidan, compte tenu de ses besoins spéciaux. L'aide qui nous a été fournie par les employés très aimables et serviables du programme de transport a été grandement appréciée, car elle m'a permis de me concentrer sur Aidan et ses soins, et de ne pas avoir le stress supplémentaire de m'inquiéter de la façon dont nous pourrions nous payer des vols.

Nous tenons à vous exprimer notre plus sincère gratitude pour tout ce que vous avez fait.

Sincèrement,

Tami et Aidan

 

Le parcours de Bella

Bella Gentille et amicale, Bella aime les jeux, les bébés et chanter. C'est une fille formidable et une excellente grande sœur pour Ava. Malgré les effets de l'encéphalite de Rasmussen, elle demeure courageuse et inspirante. En 2011, Bella a reçu un diagnostic d'encéphalite de Rasmussen, une affection neurologique rare qui entraîne des crises épileptiques incurables, des déficiences cognitives et la paralysie de la moitié du corps.

Même si elle prend divers anticonvulsivants et qu'elle reçoit aux deux semaines des soins visant à maîtriser les crises, Bella en subit environ de 6 à 10 par jour. Avant son intervention chirurgicale, elle pouvait en subir plus d'une quarantaine par jour. De plus, sa jambe gauche, sa langue et son ventre présentaient des convulsions motrices constantes. Cette situation restreignait grandement sa mobilité et sa capacité de participer aux activités sociales. Malgré son diagnostic et le traitement qui s'est ensuivi, et malgré la réapparition de la maladie, Bella continue de s'épanouir et demeure extrêmement positive et brave.

Comme l'encéphalite de Rasmussen résiste aux anticonvulsivants et aux traitements anti-convulsifs standards, le seul traitement connu est une hémisphérectomie. Le 30 janvier 2013, à Edmonton, Bella a donc subi cette intervention chirurgicale, qui visait à déconnecter l'hémisphère droit de son cerveau. Cette opération a entraîné une paralysie partielle du côté gauche, une perte de la vision dans le champ gauche et des problèmes liés à l'œil droit. Elle a passé cinq mois dans un hôpital de réadaptation d'Edmonton, afin de réapprendre à marcher et à fonctionner avec une faiblesse du côté gauche. Deux semaines après son retour à Saskatoon, elle s'est remise à subir des crises épileptiques, et une autre intervention chirurgicale pourrait s'avérer nécessaire.

L'aide apportée dans le cadre du Programme de transport hospitalier de la Fondation Air Canada pour nous permettre de nous rendre à Edmonton pour l'opération et d'en revenir a été inestimable. Je n'avais pas besoin de conduire, de me concentrer sur la route ni de passer cinq heures seule au volant avec mes pensées. Ce programme m'a permis de consacrer ce temps à mes deux filles, ainsi que de participer à l'aventure que représente un voyage en avion du point de vue d'enfants de sept et de huit ans. J'ai pu apprécier pleinement le chemin que ma fille a parcouru. Ce matin-là, je me souviens que Bella n'a pas parlé de l'opération et qu'elle était heureuse de prendre l'avion. Avant et après, elle pensait plutôt à l'intervention chirurgicale et à ses conséquences. Ce sursis nous a fait le plus grand bien.

Notre famille est vraiment reconnaissante pour le Programme de transport hospitalier de la Fondation Air Canada et envers le personnel qui veille à ce qu'il soit maintenu. Il nous a beaucoup aidées et nous a apporté de la joie à un moment où nous devions faire face à beaucoup d'incertitude et de tristesse. De plus, il nous a permis de rentrer chez nous plus rapidement. Pour une mère préoccupée et effrayée, ce soutien a été infiniment précieux.

Merci encore de la possibilité que vous nous avez donnée.

Sincèrement,

Bev, Bella et Ava Arcand.

 

 

La Fondation Air Canada amasse plus de 1 000 000 $ à son tournoi de golf, en soutien à des organismes de bienfaisance venant en aide aux enfants de partout au Canada

Cette année, le tournoi de golf de la Fondation Air Canada a permis d’amasser un montant record de plus de 1 000 000 $ en soutien à des organisations vouées à la santé et au bien-être des enfants au Canada. Le tournoi, qui en est à sa troisième année, a eu lieu le lundi 11 août au Club de Golf Saint-Raphaël, au Québec. Au total, 292 golfeurs, provenant de partout en Amérique du Nord et répartis dans 73 équipes, y ont participé. L’événement consistait en une journée complète de golf suivie d’un dîner et de vente aux enchères, par écrit et en direct, d’articles donnés par les partenaires du tournoi.

Cette année, l’événement, qui était appuyé par plus de 115 entreprises et organisations canadiennes et internationales, avait pour commanditaire principal la société Aimia.

« Grâce au soutien indéfectible des amis, partenaires et employés d’Air Canada, l’événement-vedette de la Fondation a dépassé son objectif de un million de dollars en seulement trois ans, a déclaré Priscille Leblanc, vice-présidente – Communications de l’entreprise et présidente de la Fondation Air Canada. Les fonds amassés aideront la Fondation à changer la vie de milliers d’enfants canadiens en offrant de l’assistance financière et un service d’aide aux déplacements aux hôpitaux pour enfants, aux organismes caritatifs ainsi qu’aux causes ayant pour mission d’aider les enfants dans le besoin. Au nom de toutes les personnes dont les vies sont touchées par la Fondation Air Canada, je remercie de tout cœur nos loyaux commanditaires, participants et bénévoles, de leur enthousiasme et de leur générosité indéfectibles. »

Troisième tournoi de golf annuel de la Fondation Air Canada

La Fondation Air Canada est fière de tenir son troisième tournoi de golf annuel le 11 août 2014 dans le but d’amasser des fonds pour des œuvres de bienfaisance. Nous aimerions remercier nos partenaires, commanditaires et donateurs. Nous sommes ravis de recueillir des fonds afin de relier de jeunes malades aux soins médicaux dont ils ont besoin, d’exaucer des souhaits d’enfants et de soulager la pauvreté infantile.

Dons en argent

La Fondation Air Canada remet des dons pour des programmes ou des projets présentés par des organismes caritatifs enregistrés et admissibles qui répondent à ses critères de sélection. De renseignements additionnels sont fournis à l’adresse aircanada.com/fondation. Voici quelques-uns des bénéficiaires des dons en argent en 2013 :

  • Clubs des petits déjeuners du Canada – pour appuyer cinq programmes existants de petits-déjeuners à l’école dans des collectivités autochtones ainsi que pour financer le coût de l’équipement et de la formation pour quatre nouveaux programmes dans quatre provinces et territoires :
    • Première Nation de la vallée de l’Annapolis, Cambridge (Nouvelle-Écosse);
    • École Aronhiatekha/Rotowennakehte, Kanehsatake (Québec);
    • École Duke of Marlborough, Churchill (Manitoba);
    • École Omiishosh Memorial, Pauingassi (Manitoba);
    • École Mildred Hall, Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest).
  • Quatorze hôpitaux pédiatriques canadiens membres du Réseau Enfants-Santé – pour aider à répondre à leurs besoins les plus urgents en matière de financement.
  • Voyage de rêve – Canada – un organisme caritatif fondé et soutenu par des employés actifs et retraités d’Air Canada qui permet à des milliers d’enfants défavorisés sur les plans physique, mental ou social de passer une journée magique à Disney, tous frais payés.
  • Hôpital Shriners – Canada – dans le cadre d’un engagement de cinq ans à l’égard du Salon des jeunes patients du nouvel hôpital de Montréal.
  • Croix-Rouge canadienne – pour une aide d’urgence aux Philippines.
  • Passeport pour ma réussite – dans le cadre d’un engagement de trois ans en vue de créer un fonds de bourses d’études au nom de la Fondation Air Canada, pour aider des jeunes issus de collectivités à faible revenu à obtenir leur diplôme d’études secondaires et à réussir la transition vers une formation ou des études postsecondaires.
  • Au-delà des frontières ECPAT – en appui au programme visant à protéger les enfants contre les agressions et l’exploitation sexuelle.

Aide en nature

En 2013, la Fondation Air Canada a fourni un soutien en nature de plus de 3,5 M$ provenant d’Air Canada, grâce notamment à ce qui suit :

  • Transport aérien pour huit voyages de rêve à Disney.
  • Offre de billets d’avion gratuits à plus de 300 organismes caritatifs pour des centaines d’activités de collecte de fonds.
  • Partenariat avec les programmes relatifs aux enfants disparus de la GRC, pour assurer le retour en toute sécurité de plusieurs enfants disparus.
  • Programme de transport hospitalier, grâce auquel la Fondation Air Canada a fait don de plus de 10 millions de milles Aéroplan à des hôpitaux pédiatriques partout au Canada pour permettre à des enfants d’avoir accès à des soins médicaux qui ne sont pas offerts dans leur collectivité.
  • Programme Véritable Implication Personnelle (VIP) destiné aux employés, qui a permis de venir en aide à 106 organismes caritatifs pour lesquels des employés d’Air Canada agissent comme bénévoles au sein de leur collectivité, dont les organismes suivants :
    • A Loving Spoonful Meals Society (Colombie-Britannique)
    • Autism Aspergers Friendship Society of Calgary (Alberta)
    • Winnipeg Harvest Inc. (Manitoba)
    • Société canadienne de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) (Ontario)
    • Fondation du Centre des Femmes de Montréal (Québec)
    • Fondation du Syndrome d’Angelman (Québec)
    • Charlotte County Cancer Society Inc. (Nouveau-Brunswick)
    • Society for Women Healing From Addictions and Abuse (Nouvelle-Écosse)
    • Glenn’s Helping Hand Foundation Inc. (Terre-Neuve–et–Labrador)

Aide humanitaire

À la suite de catastrophes naturelles, la Fondation Air Canada fournit de l’aide humanitaire aux collectivités de partout dans le monde qui en ont le plus besoin :

  • La Fondation Air Canada a fait don de 50 000 $ à la Croix-Rouge canadienne pour soutenir les secours déployés aux Philippines à la suite du passage du typhon Haiyan.
  • La Fondation a également assuré, à titre gracieux, le transport de l’équipe canadienne d’assistance médicale (CMAT), qui devait déterminer l’ampleur de la catastrophe ainsi que les besoins en matière de réparation d’infrastructures et de santé des victimes du typhon, avant de mettre sur pied l’hôpital de campagne gonflable et dépêcher son personnel médical bénévole.
Air Canada Cargo a transporté 30 palettes de médicaments essentiels, prévus pour 240 000 traitements, depuis Toronto et Montréal, dans un effort visant à fournir des secours médicaux d’urgence aux victimes du typhon aux Philippines.

Aux Jeux paralympiques de Sotchi avec Spencer!

Lorsque les parents de Spencer Lambert lui ont appris qu’il avait été élu Ambassadeur paralympique par la Fondation Air Canada, le Comité paralympique canadien et l’hôpital Shriners pour enfants, il n’en croyait pas ses oreilles. «Je croyais qu’ils blaguaient!», nous a-t-il confié. Tout sourire, le jeune Manitobain de 13 ans s’est envolé pour la Russie le 2 mars dernier.

Spencer a pris la route pour Sotchi accompagné de son père, Richard Lambert, de Micheline Villeneuve de la Fondation Air Canada et de Susan Grant de notre Département des ventes. Avant le décollage, il a visité le poste de pilotage et discuter avec les membres de l’équipage. Le petit groupe a fait un arrêt de deux jours à Moscou, et a ensuite complété son itinéraire vers la ville hôte des Jeux paralympiques.

Spencer a pris la route pour Sotchi accompagné de son père, Richard Lambert, de Micheline Villeneuve de la Fondation Air Canada et de Susan Grant de notre Département des ventes. Avant le décollage, il a visité le poste de pilotage et discuté avec les membres de l’équipage. Le petit groupe a fait un arrêt de deux jours à Moscou, et a ensuite complété son itinéraire vers la ville hôte des Jeux paralympiques.

Spencer s’est adonné avec brio à une tradition olympique: l’échange d’épinglettes. Sa récolte lui aura permis de rencontrer plusieurs membres du Comité paralympique canadien et d’Équipe Canada, qui ont tous été ravis par l’enthousiasme du jeune athlète. «Il a vraiment été la vedette de la semaine!», nous révèle Micheline Villeneuve, Chef de la Fondation Air Canada.

Spencer s’est adonné avec brio à une tradition olympique: l’échange d’épinglettes. Sa récolte lui aura permis de rencontrer plusieurs membres du Comité paralympique canadien et d’Équipe Canada, qui ont tous été ravis par l’enthousiasme du jeune athlète. «Il a vraiment été la vedette de la semaine!», nous assure Micheline Villeneuve, Chef de la Fondation Air Canada.

Spencer s’est fait un plaisir de discuter avec athlètes et leaders du mouvement paralympique. On peut le voir ici aux côtés de Trice Cameron de Sport Canada et Dr Robert Steadward, fondateur du Comité international paralympique, de Greg Westlake et Billy Bridges de l’équipe canadienne de hockey sur luge et de Stephanie Dixon, nageuse canadienne plusieurs fois médaillée paralympique.

Spencer s’est fait un plaisir de discuter avec athlètes et leaders du mouvement paralympique. On peut le voir ici aux côtés de Trice Cameron de Sport Canada et Dr Robert Steadward, fondateur du Comité international paralympique, de Stephanie Dixon, nageuse canadienne plusieurs fois médaillée paralympique, et de Greg Westlake et Billy Bridges de l’équipe canadienne de hockey sur luge. Lui-même grand sportif, Spencer pratique le tennis, le basketball et le rugby, mais c’est le hockey sur luge qu’il préfère.

La petite troupe a quitté Sotchi le 11 mars, faisant une escale à Frankfort pour rentrer à la maison sur les ailes d’Air Canada. La tête pleine de souvenirs, Spencer retiendra surtout une chose de son aventure paralympique: «Tout est possible, si on rêve à fond et travaille sans relâche.»

La petite troupe a quitté Sotchi le 11 mars, faisant une escale à Frankfort pour rentrer à la maison sur les ailes d’Air Canada. La tête pleine de souvenirs, Spencer retiendra surtout une chose de son aventure paralympique: «Tout est possible, si on rêve à fond et travaille sans relâche.»

La Fondation Air Canada tient à remercier API, qui s’est occupé des réservations hôtelières.
Également, un grand merci aux hôtels Aéroport de Montréal Marriott et Radisson Royal Moscou pour leur générosité.
 Mention spéciale au Comité paralympique canadien ainsi qu’aux pilotes, membres d’équipage, concierges et employés de comptoir d’Air Canada pour leur amabilité et leur accueil chaleureux!