Réservez des vols avec Air Canada vers Tokyo (TYO) à partir de

Select journey type

Entrer pour sélectionner la classe de voyage et les passagers.

Offres pour vols de dernière minute vers Tokyo

CAD
  1. Vancouver (YVR) à Tokyo (TYO)

    sept. 01, 2019-

    sept. 22, 2019

    CAD1,452*

    Aller-retour / Économie

*Les tarifs affichés ont été recueillis au cours des dernières 48 heures. Ils pourraient ne plus être offerts au moment de la réservation. Apprenez-en davantage à propos de cette offre. Des frais additionnels liés aux bagages et aux produits et services optionnels peuvent s'appliquer.

Réservez des vols avec Air Canada vers Tokyo (TYO)

Guide de voyage à Tokyo

Rokurinsha Tokyo

Pour les bols de ramens

Ce bar à nouilles très fréquenté a fait des tsukemen (populaire variante tokyoïte des ramens) sa spécialité. On y sert des nouilles accompagnées d’une soupe épaisse. Trempez les nouilles dans le bouillon, avalez une cuillérée (avec grand bruit) et recommencez jusqu’à ce que vous soyez rassasié ou prêt pour une autre portion. Ce resto hétéroclite, situé sous la gare de Tokyo, fait partie des coups de cœur des habitants et il faut parfois attendre jusqu’à 40 minutes avant d’être servi.

ARMS Burger

Pour le burger au fromage avec bacon

Niché dans une petite rue près de la station Yoyogi, ce resto de burgers console du mal du pays. Son cheeseburger au bacon est une véritable dose d’américanité, avec un pain moelleux, une boulette parfaitement assaisonnée et grillée à point, du cheddar, du bacon et de la laitue croustillante. Ne vous laissez pas décourager par la longue file à la porte, commandez pour emporter et pique-niquez au parc Yoyogi, tout près.

Shigeyoshi

Pour une cuisine Kaiseki primée par Michelin

Ce modeste établissement d’Omotesando compte deux étoiles Michelin à son actif. Toujours souriant, le chef Kenzo Sato compose un souper kaiseki traditionnel à plusieurs services avec des ingrédients du terroir japonais. La soupe aux palourdes Cherrystone et aux champignons sauvages est garnie d’une crème savoureuse, et le poisson Bonito est légèrement cuit avant d’être délicatement garni de gingembre et d’échalotes tranchées.

Sushisho Masa

Pour des sushis de luxe

Ce restaurant à Roppongi n’a que sept sièges et aucun menu (à part la carte des sakés). Laissez le chef Masa et ses apprentis vous proposer leur menu de dégustation de plus de 40 morceaux de sushis, comme le nigiri doré légèrement grillé et le foie de lotte – le foie gras de la mer. Ne vous inquiétez pas : les protégés de Masa vous expliqueront chaque plat avec l’aide d’un livre d’images détaillé. Réservez vos places au moins un mois à l’avance.

Tsukiji Aozora Sandaime

Pour des sushis abordables

Ce restaurant spécialisé dans les sushis propose une expérience culinaire exceptionnelle sans grever votre budge. Essayez le sashimi de thon rouge et le nigiri de crevettes crues servis sur un lit de riz.

Fuglen Coffee

Pour un café et une collation d’après-midi

Ce repaire de java nippo-scandinave est au cœur de Shibuya. Fuglen se distingue sur la scène du café de Tokyo, grâce à son espresso et à son décor, un mélange éclectique de bois de teck sombre, de meubles des années 1950 et d’accessoires vintage. C’est l’endroit idéal pour un remontant d’après-midi et une collation, après la visite du sanctuaire Meiji, l’une des attractions les plus populaires en ville.

Down The Stairs by Arts&Science

Pour un dîner santé après le magasinage

L’incursion du label japonais Arts & Science dans l’univers de la restauration prend la forme d’une cafétéria située « au bas des escaliers » de leur boutique-concept d’Aoyama. Après avoir fureté parmi les étagères de céramique, de chaussures et de vêtements, dînez en bas. La cuisine à aire ouverte propose des mets santé japonais et des salades servies dans des assiettes signées Astier de Villatte de Paris (la verrerie est signée Kazumi Tsuji, un artisan japonais).

Gen Yamamoto

Pour les cocktails

Commandant derrière le comptoir taillé dans du chêne Mizunara vieux de 500 ans de son bar éponyme de huit places, Gen Yamamoto est l’un des plus célèbres barmans en ville. Le menu de cocktails met en valeur des ingrédients du terroir, comme le coing de Nagano, le kumquat de Miyazaki et la fraise de Fukuoka.

Tokyo Imperial Palace

Pour le meilleur sentier de jogging

Les joggeurs, que l’on aperçoit ici de l’aurore au couchant, raffolent de ce sentier de 5 km cerclant le Palais impérial. Admirez les vues du château d’Edo avant de vous arrêter au Run Pit, près de la station de métro Takebashi, où vous trouverez vestiaires et douches.

Chidorigafuchi Park

Pour des vues sur les cerisiers en fleurs

La saison du hanami, qui signifie littéralement « admiration des fleurs », évoque le moment de l’année où, partout dans le pays, les gens sont ébahis par la beauté des cerisiers en fleurs. Pour vivre pleinement la magie du hanami, louez une embarcation à la douve Chidorigafuchi et ramez à l’ombre des sakura sur les eaux cernant le Palais impérial.

United Arrows

Pour les marques de vêtements pour hommes

Le premier magasin phare du géant japonais du commerce de détail est un paradis du voyageur à la page. Réputé pour le chic de ses articles de base, la qualité de ses confections et ses collaborations avec de grands noms comme Adidas et le créateur japonais NIGO, United Arrows a plus de 160 succursales au Japon. Mesdames : le United Arrows Women est tout près.

Daikanyama T-Site

Littérature et libations

S’étalant sur trois édifices, Daikanyama T-Site possède la plus grande collection de livres, de mangas et de magazines en ville. Le complexe moderniste primé vaut le détour, ne serait-ce que pour voir le tissage en T de sa façade. De plus, le Anjin Library & Lounge propose un bar à cocktails sur place et un menu complet.

Found Muji

Pour des articles ménagers sous-estimés

Les articles ménagers renaissent grâce à Found Muji, maison-mère du magasin-concept d’Aoyama. Son équipe créative a parcouru le monde, amassant des articles ménagers indispensables qui répondent à sa définition du minimalisme et du « bien conçu » : paniers à étuver en bambou, boîtes à tiffin indiennes et cuillères à café anglaises.

Harajuku

Pour admirer les passants

Harajuku, l’un des plus célèbres quartiers de Tokyo, est réputé pour sa mode emblématique et ses boutiques animées. Imitez les habitants de cette mecque du kawaii et régalez-vous d’une bonne crêpe au Angels Heart sur Takeshita Dori, la principale artère du quartier. Puis rendez-vous au Kiddy Land, l’un des plus grands magasins de jouets, et visitez l’étage entièrement consacré à Hello Kitty et Snoopy.

Conrad Hotel

Pour un voyage d’affaires de luxe

Surplombant le jardin Hama-Rikyū et la baie de Tokyo, derrière, ce joyau de cinq étoiles agence de raffinées œuvres d’art moderne aux discrets détails de ses vastes chambres, avec un incontournable brin de fougère Ming (tachiboki) dans un vase à chaque entrée. L’hôtel est tout près du centre commercial de Ginza. Ménagez votre énergie pour une visite d’après magasinage au spa avec sa piscine de 25 m, au 29e étage.

Palace Hotel

Pour les plus belles vues

Après une journée à arpenter la ville, détendez-vous au discret bar Royal, grâce à une sélection de cocktails classiques, comme le martini sec (gin Gordon’s, vermouth Noilly Prat et bitters d’orange Noord). Datant de 1961, le reluisant comptoir du bar, récupéré après des rénovations en 2012, est un héritage du premier barman de l’établissement, qu’on appelait «M. Martini».

Sadachiyo

Pour le ryokan traditionnel

Le Sadachiyo, l’un des derniers ryokans du centre de Tokyo, est un havre de paix dans la métropole animée. Équipées de tatamis et de futons traditionnels, les chambres, toutes munies de Wi-Fi, vous feront vivre l’expérience d’une auberge de l’époque Edo, dans un cadre bien moderne. Pour le summum de la relaxation, visitez les bains publics japonais.

Tokyu Stay Shinjuku

Meilleur hôtel économique

Cet hôtel propose des chambres confortables au décor minimaliste, avec connexion Wi-Fi gratuite, télévision à écran plat et presse-pantalon. Idéales pour les longs séjours, les chambres offrent également laveuse et sécheuse, micro-ondes et cuisinette. Des monuments historiques comme le sanctuaire Meiji sont situés tout près.

Claska

Pour le décor japonais

Claska offre des chambres lumineuses classées selon quatre thèmes qui marient l’ancien au nouveau : moderne, tatami, contemporain et histoire. Depuis la terrasse sur le toit, la vue sur le quartier de Meguro et sur le reste de la ville est spectaculaire.

Four Seasons Tokyo at Marunouchi

Pour les activités familiales

Relié à la gare centrale, cet hôtel de 57 chambres est un havre de paix au cœur de la ville. Le groom accueille les clients qui arrivent par le train, et les dirige à travers le labyrinthe animé jusqu’à l’entrée discrète de l’hôtel, sur le côté. Pour réduire le stress des voyages avec les enfants, le Four Seasons offre des articles adaptés à l’âge : articles de toilette pour bébés et enfants, peignoirs format enfant ainsi que lait et collations avant le coucher.

Information sur le déplacement à partir de l'aéroport, le transport en commun et bien plus.

À partir de l’aéroport

L’aéroport international Narita (NRT)

L’aéroport international de Narita se trouve à environ 50 minutes de train de Tokyo. Prenez le Narita Express jusqu’à la gare de Tokyo ou, si vous n’êtes pas pressé, montez à bord d’un autobus-limousine à l’extérieur du terminal des arrivées. (Les autobus sont orange, et vous pouvez acheter un billet au comptoir à l’intérieur.)
Narita Express : jreast.co.jp
Limousine bus : limousinebus.co.jp


L’aéroport Haneda (HND)

De l’aéroport Haneda, comptez 35 minutes à bord du Tokyo Monorail ou du train Keikyu pour vous rendre à la Gare de Tokyo. Une course en taxi de l’aéroport au centre-ville coûte entre 5 000 ¥ et 11 000 ¥ et prend de 25 à 45 minutes selon votre destination.

Transport en commun

Inutile de louer une voiture: Tokyo se découvre facilement à pied ou en transports en commun. (Le train vous mènera même à la montagne de Nagano si vous désirez vous y rendre.) Les visiteurs peuvent être intimidés par le métro à l’heure de pointe, mais ce n’est qu’à cause des foules; le réseau est autrement très propre et très ponctuel. Les tarifs sont calculés en fonction de la distance parcourue. La plupart des lignes du métro de Tokyo et de Toei sont accessibles avec un laissez-passer d’un jour prépayé pour environ 1 000 ¥.

Taxi

Si vous rentrez tard, vous trouverez facilement un taxi. Sachez toutefois qu’ils coûtent cher: le moindre trajet peut vous coûter 870 ¥. Ne laissez pas de pourboire et ne refermez pas la portière derrière vous (elle est automatique).

Les bonnes adresses de l'illustratrice canadienne Justine Wong.

Par Samantha Edwards

Photo: Kee Byung-keun

Justine Wong s’est installée à Tokyo en 2016, la clinquante ville l’ayant séduite un an plus tôt lors d’un voyage. Même si la Torontoise (dont les illustrations à l’aquarelle ont paru dans The Walrus et Lucky Peach) est récemment rentrée au bercail, elle a passé une année à explorer les restos de la ville et à nouer des liens avec d’autres illustrateurs de l’étranger. « Ce que je préfère de Tokyo, c’est son immensité. Il y a plein de possibilités. »

1. Jomon Roppongi

Le Jomon est ce qu’on attend d’un izakaya classique (embué et intime). Comme tous les plats se partagent, mieux vaut y aller avec des amis pour goûter au plus de mets pos­sibles. Je recommande le tofu au sésame maison et les croquettes frites, farcies d’un jaune d’œuf coulant.

Fujimori Building 1F, 5-9-17 Roppongi, Minato-ku, teyandei.com

2. Parc de la vallée todoroki

Même si ce parc à la végétation dense se trouve dans un quartier résidentiel du côté ouest de Tokyo, on a l’impression, quand on y va, de ne plus être en ville. Quelques vieux sanctuaires et bancs de bois jalonnent le sentier qui suit la rivière Yazawa-gawa. J’aime y aller avec une boîte à bento pour piqueniquer.

1-22 angle 2-37/38 Todoroki, Setagaya-ku

3. Kaisu

Les proprios de cette auberge de jeunesse adorent le surf, alors malgré l’esthétique japonaise de la déco (bois sombres et murs blancs), il y a des planches de surf partout. Comme ils voulaient en faire un lieu où les voyageurs et leurs amis peuvent se retrouver, ils accueillent des expos d’art presque chaque mois. C’est aussi un bel endroit pour boire une bière ou un café pendant la journée.

6-13-5 Akasaka, Minato-ku, kaisu.jp

4. Kosoan

Ce salon de thé sert des desserts japonais classiques tels que l’anmitsu, un fruit sur un lit de gelée nappé de sirop sucré. En entrant, on doit se déchausser et marcher sur des tatamis jusqu’à une table basse. J’aime m’asseoir près des fenêtres ouvertes sur le jardin luxuriant par un après-midi pluvieux, quand un matcha chaud se marie avec le son de la pluie.

1-24-23 Jiyugaoka, Meguro-ku, kosoan.co.jp

La température à Tokyo

dimanche ciel dégagé
32°C août 18, 2019
lundi légère pluie
34°C août 19, 2019
mardi forte pluie
34°C août 20, 2019
mercredi légère pluie
33°C août 21, 2019
jeudi légère pluie
28°C août 22, 2019
vendredi pluie modérée
31°C août 23, 2019
samedi forte pluie
25°C août 24, 2019
Propulsé par: OpenWeatherMap.org

Réservez tôt pour les tarifs les plus bas vers Tokyo

DeVersDépartType de tarifPrix

Vancouver (YVR)

Tokyo (TYO)

févr. 04, 2020-

févr. 17, 2020

Aller-retour / Économie
CAD1,064*

*Les tarifs affichés ont été recueillis au cours des dernières 48 heures. Ils pourraient ne plus être offerts au moment de la réservation. Apprenez-en davantage à propos de cette offre. Des frais additionnels liés aux bagages et aux produits et services optionnels peuvent s'appliquer.