Réservez des vols avec Air Canada vers Dublin (DUB) à partir de

Select journey type

Entrer pour sélectionner la classe de voyage et les passagers.

Réservez des vols avec Air Canada vers Dublin (DUB)

Guide de voyage à Dublin

Two Boys Brew

Pour l’excellent café

Dublin ne vient pas naturellement en tête quand on pense au café australien, mais c’est cette culture qui a influencé ce café industriel-chic ayant ouvert ses portes en 2016. Les plats de brunch, de la tartine à l’avocat jusqu’aux crêpes au ricotta, sont servis toute la semaine. Et on vous met au défi de trouver un meilleur cortado en ville.

Fish Shop Queen Street

Pour les prises fraîches

Dublin est une ville côtière, mais elle n’a pas toujours agi comme telle, alors que plusieurs des prises du jour étaient envoyées à l’étranger. Aujourd’hui, une nouvelle génération de restaurateurs remet les délices locaux de la mer à l’avant-plan. C’est le cas du couple formé de Peter et Jumoke Hogan. Leur repaire de quartier, tout petit et épuré, sert des fruits de mer de pêche durable dans un menu faisant briller les produits les plus frais.

Bastible

Pour le lunch du dimanche

Pionnier de la renaissance de la scène culinaire de Dublin, Bastible est populaire et donc toujours rempli (mieux vaut réserver). La bonne rumeur est toutefois justifiée, grâce à la présence de l’ex-chef du Harwood Arms, Barry Fitzgerald, et de son équipe, qui sert des plats saisonniers exceptionnels. Allez-y le dimanche pour un festin familial qui fait la part belle aux plats de poisson et de viande (comme le picanha Black Angus servi avec os à la moelle et raifort).

Bread 41

Pour la boulange bio

Cette boulangerie moud un grain irlandais en ses murs grâce à sa meule de pierre, évitant ainsi les méthodes industrielles, qui diminuent la valeur nutritive. Bien qu’on y vende aussi des pâtisseries, ce sont les pains au levain longuement fermentés qui sont les vedettes de l’endroit. On les retrouve à la carte des déjeuners et des sandwichs.

Peruke & Periwig

Pour les cocktails uniques

Velours, tableaux et bric-à-brac d’un autre temps composent le décor de ce resto-bar éclairé à la chandelle installé dans une ancienne fabrique de perruques de l’ère georgienne. C’est comme mettre le pied sur le plateau de tournage d’un film d’époque. Sirotez un cocktail, comme le In the Navy, une version primée d’un classique tiki qui marie sucré et surette et dans lequel le rhum est remplacé par un whisky irlandais.

Etto

Pour un repas sans fla-fla

Les tables sont cordées dans ce petit resto, ce qui ajoute à l’atmosphère intime de l’endroit. Le menu change régulièrement, mais les valeurs sûres italiennes (burrata crémeuse, nduja épicée et tomates datterini) y figurent souvent. Si vous réussissez à convaincre la personne qui vous accompagne, la côte de bœuf pour deux vaut le détour.

The Forty Foot

Pour du plaisir en plein air

Ce site de baignade en eau salée, dans la baie de Dublin, est mentionné dans Ulysse de James Joyce. Tous les jours, des baigneurs se lancent dans l’eau glaciale, font les fous quelques minutes et en ressortent en grelotant. Pourquoi donc ? Pour le pur plaisir. Vous pouvez simplement les observer ou vous mouiller à votre tour. Apportez un breuvage chaud : vous serez content de l’avoir fait en émergeant de l’eau.

14 Henrietta Street

Pour découvrir l’histoire sociale de Dublin

Visitez ce nouveau musée qui permet de remonter le temps. <br/>14 Henrietta Street, un grand manoir georgien, a d’abord été construit pour l’élite de Dublin avant d’abriter les plus démunis. Balustres usés, papier peint défraîchi et enregistrements d’anciens locataires vous replongent dans le riche héritage oublié des quartiers pauvres de la ville.

Bray Cliff Walk

Pour voir le bout du monde

Pour une dose d’air salin et de vues à couper le souffle sur la mer, prenez le train jusqu’à Bray, où débute cette promenade de 7 km. Empruntez les sentiers à bord de falaise sur la côte qui mènent jusqu’au village marin de Greystones. Une fois sur place, rechargez vos batteries au café végé Happy Pear, avant de monter à bord du DART pour regagner Dublin.

Smock Alley

Pour une expérience théâtrale

Rouverte en 2012 après un hiatus de 225 ans, cette institution vieille, mais adorable, fait partie du tissu urbain de Dublin : elle a d’abord été un théâtre, au 18e siècle, avant de se transformer en église, au 19e. Dans sa relecture, l’endroit propose trois salles de spectacle qui présentent des productions classiques et contemporaines à petits prix.

Celtic Whiskey Shop

Pour les alcools d’exception

Sur les tablettes du plus important fournisseur de spiritueux de Dublin, les whiskys irlandais sont rois. On y trouve de rares alcools de collection, comme un Bushmills des années 1900 (1 250 €), ou encore de nouveaux nectars, comme le whisky The Dead Rabbit (54 €). Si vous n’arrivez pas à choisir parmi les nombreuses bouteilles, faites confiance au personnel connaisseur.

Indigo & Cloth

Pour les vêtements masculins rares

Les quatre étages du bâtiment d’Indigo & Cloth abritent un café, une boutique et un studio, mais tout a commencé avec les vêtements pour hommes. Furetez parmi les marques scandinaves et européennes, comme Our Legacy and Portuguese Flannel, et les griffes irlandaises telles que The Tweed Project.

Irish Design Shop

Pour l’artisanat local

Le duo de joaillières derrière cette boutique, Clare Grennan et Laura Caffrey, a l’œil pour les belles choses, comme en fait foi la minutieuse sélection d’objets qu’on y trouve. Entre couvre-bouteille en tricot, bols en bois tourné et bijoux géométriques, tout ce qui y est vendu est fait à la main en Irlande.

Jam Art Factory

Pour l’art abordable

Découvrez des œuvres imprimées amusantes créées par des artistes de la relève et des illustrateurs établis d’Irlande. Avec des œuvres se détaillant entre 15 € et 60 €, tout le monde peut repartir avec une pièce qui égayera sa maison, que ce soit une affiche colorée inspirée d’un graffiti ou une illustration qui fait rêver.

Om Diva

Pour la vaste collection de vêtements pour femmes

Antidote à la mode sans personnalité, Om Diva vend des vêtements pour femmes et des accessoires joyeux et colorés sur trois étages. Rendez-vous au sous-sol pour dénicher des pièces rétro qui viennent d’un peu partout, puis visitez les étages supérieurs afin de découvrir les designers contemporains et les talents irlandais indépendants, comme Jennifer Byrne ou Capulet & Montague.

Number 31

Pour un nid douillet

La façade georgienne de cet hôtel luxueux cache un secret architectural : il existe à l’arrière de la propriété un bâtiment moderniste datant des années 1950, créé par le controversé architecte irlandais Sam Stephenson. Les clients peuvent s’évader de la ville et profiter du feu de camp, du jardin fleuri et des déjeuners servis aux tables communales.

Dylan Hotel

Pour le style amusant

Derrière la façade victorienne de briques rouges de cet hôtel boutique de 72 chambres se cache un intérieur au design franc mais amusant avec miroirs antiques, divans de velours et œuvres d’art uniques, comme celle signée par Ana Fuentes. Bien qu’il soit installé dans un quartier tranquille et plutôt résidentiel, le bar du Dylan est couru pour ses cocktails créatifs, comme le martini à la poire et au poivre.

The Shelbourne

Pour l’histoire et le glamour

Grande dame des hôtels de luxe de Dublin, le Shelbourne accueille les riches voyageurs depuis 1824. Non seulement la constitution irlandaise y a été rédigée, mais de nombreux hôtes de renom y ont séjourné, comme JFK et Rita Hayworth. Choisissez un tabouret au bar Horseshoe, où les célébrités irlandaises se donnent souvent rendez-vous autour d’un cocktail classique.

The Marker

Pour la vue sur le toit

À 2 km du centre-ville, dans Silicon Docks (qui tire son nom de la grande concentration d’industries technologiques qu’on y trouve), le Marker propose un minimalisme soigné. Le spa, qui offre une piscine à débordement, une baignoire à remous, un sauna, un bain vapeur ainsi qu’une gamme variée de traitements, est une perle rare dans un hôtel aussi central. Mais c’est la vue sur le fleuve Liffey, à partir du bar à cocktails sur le toit, qui laisse la plus grande impression.

Information sur le déplacement à partir de l'aéroport, le transport en commun et bien plus.

À partir de l’aéroport

Deux lignes d’autobus relient l’aéroport au centre-ville : Airlink Express (aller simple : 6 €) et Aircoach (aller simple : 7 €). Les taxis sont munis de compteurs et les tarifs varient selon la destination, le nombre de passagers et le moment de la journée. La course vers le centre-ville devrait coûter entre 25 € et 30 €.

Transport en commun

Un billet pour le système léger sur rail Luas coûte de 2 €,10 € à 3,30 €, selon la longueur du trajet. Les usagers peuvent économiser en se procurant une carte Leap rechargeable (5 €), qui offre des tarifs plus abordables que les billets unitaires. La Leap Visitor Card (10 € pour une journée et 19,50 € pour trois jours) permet un accès illimité aux services de Luas, Dublin Bus, DART et Commuter Rail, ainsi qu’à la ligne d’autobus Airlink Express.

Taxis

Un taxi peut être hélé dans la rue. On les retrouve un peu partout dans le centre de Dublin. Sinon, vous pouvez réserver une voiture grâce à l’appli MyTaxi. Les véhicules personnels sont interdits pour faire le taxi ; Uber vous dirigera donc uniquement vers des voitures à permis et à compteur.

Vélos

DublinBikes compte plus de 100 stations un peu partout dans le centre de la ville. Achetez une passe de trois jours pour 5 €, et les 30 premières minutes de chaque course seront gratuites (des frais s’ajoutent après ce délai).

La température à Dublin

vendredi légère pluie
44°F décembre 13, 2019
samedi légères chutes de neige
38°F décembre 14, 2019
dimanche légère pluie
40°F décembre 15, 2019
lundi partiellement nuageux
37°F décembre 16, 2019
mardi peu nuageux
37°F décembre 17, 2019
mercredi partiellement nuageux
42°F décembre 18, 2019
jeudi pluie modérée
43°F décembre 19, 2019
Propulsé par: OpenWeatherMap.org

Réservez tôt pour les tarifs les plus bas vers Dublin

DeVersDépartType de tarifPrix

Chicago (ORD)

Dublin (DUB)

sept. 23, 2020-

sept. 30, 2020

Aller-retour/Économie
USD453*
Vu il y a9minutes