Téléchargement...

Téléchargement...

Avant de voyager, assurez-vous de connaître les exigences d’entrée à destination

Le gouvernement du Canada a restreint les voyages transfrontaliers non essentiels des ressortissants étrangers. Les ressortissants étrangers voyageant pour des motifs de nature facultative, non essentielle ou discrétionnaire ne peuvent entrer au Canada par voie aérienne. Les voyages non essentiels comprennent les voyages effectués à des fins telles que le tourisme, les loisirs, le divertissement, les visites sociales et les célébrations religieuses.

Dernière mise à jour :

Vous trouverez ci-dessous les dernières informations concernant les exigences d’entrée imposées par les gouvernements ainsi que les mesures de sécurité liées à la COVID-19 s’appliquant aux voyages en avion. Pour rendre votre déplacement aussi agréable que possible, et pour éviter de longs retards ou d’éventuelles sanctions gouvernementales pour non-conformité à ces exigences, veuillez prendre un moment pour prendre connaissance de l’information présentée sur cette page.

Afin de limiter la propagation de la COVID-19, les gouvernements du monde entier ont mis en place diverses restrictions de voyage. Ces nouvelles restrictions peuvent être imposées ou modifiées avec peu de préavis. Veuillez prendre connaissance des dernières restrictions de voyage applicables avant de faire une réservation et avant d’effectuer votre voyage en communiquant avec les autorités de votre destination.

Les clients qui fournissent sciemment des renseignements faux ou trompeurs à Air Canada en ce qui a trait à leur admissibilité à un pays s’exposent à des sanctions pécuniaires du gouvernement du Canada.

Il vous incombe de vous assurer que vous, et tout enfant voyageant avec vous, êtes en possession de tous les documents de voyage valides nécessaires pour entrer dans tous les pays ou toutes les régions de votre itinéraire, pour y transiter ou pour en sortir, et ce, que le vol soit exploité par Air Canada ou par un autre transporteur.

Certains pays exigent que vous soumettiez un formulaire et les résultats du test ACP de dépistage de la COVID-19 avant votre départ.

Même si Air Canada fait tout son possible pour garder les renseignements de cette page à jour, en raison des mandats et des restrictions gouvernementales qui évoluent rapidement, Air Canada n’est pas responsable de l’exactitude de ces renseignements. Nous encourageons tous les clients à valider les informations directement auprès des autorités gouvernementales concernées.

Visitez le site Web du centre de voyage de l’IATA et de Voyage et tourisme Canada pour obtenir des renseignements détaillés sur les exigences de chaque pays concernant les passeports et les visas ou les exigences en matière de santé, ou communiquez avec l’ambassade, le haut-commissariat ou le consulat de chaque pays de votre itinéraire.

Veuillez noter que les documents exigés pour votre départ peuvent différer de ceux exigés à votre retour.

Soyez au fait des mesures de santé et de sécurité

Tous les voyageurs à destination, au départ ou à l’intérieur du Canada doivent répondre aux questions suivantes sur leur état de santé avant de monter à bord d’un vol. Ils ne doivent pas sciemment fournir des réponses fausses ou trompeuses.

  • Souffrez-vous de fièvre, de toux ou de difficultés respiratoires?
  • Êtes-vous atteint ou croyez-vous être atteint de la COVID-19?
  • Vous êtes-vous vu refuser le transport par un transporteur au cours des 14 derniers jours pour une raison médicale liée à la COVID-19?
  • Êtes-vous actuellement en période de quarantaine obligatoire en raison d’un voyage récent ou êtes-vous visé par une ordonnance en matière de santé publique d’une autorité sanitaire publique?

Afin d’assurer la sécurité et le bien-être de nos clients et employés, il se pourrait qu’on vous interdise de voyager si vous souffrez de fièvre, de difficultés respiratoires ou de toux ou encore si vous vous êtes vu refuser l’embarquement en raison de ces symptômes au cours des 14 derniers jours, à moins que vous ne déteniez un certificat médical confirmant que ces symptômes ne sont pas liés à la COVID-19. En outre, vous pourriez faire l’objet de mesures de prévention imposées par le gouvernement national, provincial ou territorial de votre destination finale.

Prises de température

Les clients doivent se soumettre à une prise de température au moyen d’un thermomètre à infrarouge avant le vol et porter un couvre-visage sur la bouche et le nez à l’enregistrement, pendant l’embarquement et pendant le vol. Vous pourriez vous voir refuser le transport pendant 14 jours si vous présentez une température élevée et que vous ne possédez pas de certificat médical confirmant qu’elle n’est pas liée à la COVID-19.

Port obligatoire du couvre-visage

Les couvre-visages acceptables sont constitués de couches de protection de tissu absorbant (comme le coton) qui couvrent bien le nez et la bouche et sont fixés au visage par des attaches ou des cordons formant des boucles autour des oreilles. Les couvre-visages dotés de soupapes d’expiration et les écrans faciaux en plastique ou les masques en plastique ne sont pas considérés comme un couvre-visage acceptable selon les consignes de Transports Canada. Si un agent d’Air Canada ou un membre d’équipage vous demande de retirer votre couvre-visage (p. ex., pour vérifier votre identité), assurez-vous de le faire en détachant le cordon ou en retirant la boucle de votre oreille, tout en évitant de toucher la face avant du couvre-visage.

Si vous possédez un certificat médical confirmant qu’il vous est contre-indiqué pour une raison médicale de porter un couvre-visage durant votre voyage, vous devez le fournir à Air Canada.

Certificats médicaux

Après avoir obtenu votre certificat médical, veuillez communiquer avec les Services de santé d’Air Canada (de préférence au moins 48 heures avant le départ) ou présentez-le au comptoir d’enregistrement de l’aéroport aux fins de vérification. Les Services de santé d’Air Canada exigeront des voyageurs des renseignements médicaux pertinents afin de confirmer que leur exemption médicale est justifiée et pour s’assurer que la santé du client lui permet de voyager.

En vous enregistrant et en montant à bord d’un avion, vous reconnaissez comprendre ces exigences et vous acceptez de respecter ces mesures de sécurité.

Si vous développez des symptômes comme de la fièvre, de la toux ou des difficultés respiratoires pendant le vol, veuillez en aviser immédiatement le personnel navigant.

Vols à l’intérieur du Canada

À votre arrivée à destination, d’autres mesures pourraient vous être imposées par les gouvernements provinciaux, territoriaux ou municipaux pour prévenir la propagation de la COVID-19. Diverses mesures sont en place afin de restreindre les voyages non essentiels à l’intérieur et entre les provinces ou territoires, notamment de nouveaux formulaires d’entrée ou d’éventuelles exigences liées à l’auto-isolement à l’arrivée. Veuillez prendre connaissance des restrictions imposées par les autorités locales de votre destination.

Vous trouverez les coordonnées des ressources provinciales et territoriales liées à la COVID-19 sur le site Web de l’Agence de la santé publique du Canada ou sur les sites Web des gouvernements provinciaux:

Vous trouverez ici une carte interactive du statut de voyage de chaque province et territoire du Canada.

Entrée au Canada

Téléchargez l’application pour faciliter votre entrée

Afin de limiter la propagation de la COVID-19 au Canada, toute personne qui entre au pays doit fournir ses coordonnées, qu’elle soit citoyenne ou non. L’Agence des services frontaliers du Canada a lancé l’application ArriveCAN, une solution de rechange pratique aux formulaires papier qu’il faut remplir à l’arrivée au Canada, qui permet ainsi de traiter plus rapidement les voyageurs arrivant au pays. À l’entrée au Canada par voie aérienne ou terrestre, l’application mobile permet à tous les voyageurs de soumettre des renseignements rapidement, facilement et en toute sécurité, en limitant les contacts physiques entre les voyageurs, le personnel et les représentants. Téléchargez l’application gratuitement dès aujourd’hui.

Le gouvernement du Canada a restreint les voyages transfrontaliers non essentiels des ressortissants étrangers. Un ressortissant étranger (personne autre qu’un citoyen canadien ou un résident permanent) voyageant pour des motifs de nature facultative, non essentielle ou discrétionnaire ne peut entrer au Canada par voie aérienne. Les voyages non essentiels comprennent les voyages effectués à des fins telles que le tourisme, les loisirs, le divertissement, les visites sociales et la pratique religieuse.

Exigences d’entrée et restrictions de voyage:



Point de départ Je suis Canadien Je suis un ressortissant étranger
En provenance de l’étranger

Oui. Les citoyens canadiens, les résidents permanents et les membres de leur famille immédiate titulaires d’un document de voyage valide sont admis à bord des vols à destination du Canada.

Non. Il vous est uniquement permis de transiter par le Canada. Voir Transit au Canada.

En provenance des États-Unis

Oui. Les citoyens canadiens, les résidents permanents et les membres de leur famille immédiate titulaires d’un document de voyage valide sont autorisés à prendre l’avion pour le Canada.

Voir Conditions s’appliquant aux ressortissants étrangers voyageant au départ des États-Unis à destination du Canada.

Tout ressortissant étranger (personne autre qu’un citoyen canadien ou un résident permanent) doit savoir qu’il pourrait être interdit d’entrée au Canada à son arrivée de l’étranger par avion. Le gouvernement du Canada a restreint les voyages transfrontaliers non essentiels. Par conséquent, les voyages de nature facultative ou discrétionnaire comme le tourisme, les loisirs ou le divertissement sont interdits. Si un ressortissant étranger se voit refuser l’entrée au Canada, toutes autres dispositions de voyage devant être prises seront aux frais du voyageur.

Exemptions

Le 22 avril 2020, le gouvernement du Canada a annoncé certaines exemptions aux restrictions de voyage. Pour en savoir plus sur les exemptions et les personnes autorisées à entrer au Canada, consultez la page sur les restrictions de voyage et exemptions relatives à la COVID-19 d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

Avant de monter à bord d’un avion à destination du Canada, tous les ressortissants étrangers devront confirmer à Air Canada qu’ils ont lu les exigences d’entrée et les restrictions de voyage décrites ci-dessus et qu’à leur connaissance, ils sont autorisés à entrer au Canada en vertu des décrets d’urgence du gouvernement du Canada relatifs à la COVID-19.

Lisez le décret d’urgence pertinent avant de faire une réservation ou de vous rendre à l’aéroport, car vous devrez confirmer avoir lu le document avant de monter à bord de l’avion.

Pour les vols en provenance des États-Unis : Décret visant la réduction du risque d’exposition à la COVID-19 au Canada (interdiction d’entrée au Canada en provenance des États-Unis).

Pour les vols en provenance d’un pays étranger autre que les États-UnisDécret visant la réduction du risque d’exposition à la COVID-19 au Canada (interdiction d’entrée au Canada en provenance d’un pays étranger autre que les États-Unis).

Depuis le 26 mars 2020, tous les voyageurs autorisés à entrer ou à revenir au Canada doivent se mettre en auto-isolement pour une période de 14 jours dès leur arrivée. Des exceptions s’appliquent aux voyageurs jugés essentiels au transport des biens et du public. Ces voyageurs doivent éviter tout contact avec d’autres personnes durant 14 jours et rester très attentifs à l’apparition de symptômes.

D’autres renseignements sont publiés sur la page Maladie à coronavirus (COVID-19) de l’Agence de la santé publique du Canada : Restrictions, exemptions et conseils en matière de voyage.

Entrée aux États-Unis

À votre arrivée à destination, d’autres mesures pourraient vous être imposées par les autorités locales pour prévenir la propagation de la COVID-19. Diverses dispositions sont en place afin de restreindre les voyages non essentiels, de même que de nouveaux formulaires d’entrée ou des exigences liées à l’auto-isolement à l’arrivée. Veuillez prendre connaissance des restrictions imposées par les autorités locales de votre destination.

Les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants ou des résidents permanents en règle américains ne seront pas autorisés à entrer au Canada dans le but de transiter vers les États-Unis.

Les ressortissants et les résidents permanents en règle américains provenant de l’un des pays* couverts par l’amendement d’urgence des États-Unis seront autorisés à transiter par le Canada le même jour civil à destination de l’un des aéroports américains approuvés i ci-dessous**.

* Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Chine, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Iran, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

Le gouvernement des États-Unis a imposé de nouvelles exigences d’entrée sur son territoire, qui ont pris effet le 2 février 2020 à 17 h (HE).

Un résident des États-Unis qui détient un passeport ou une carte verte des États-Unis et qui a séjourné dans l’un des pays visés par les nouvelles exigences d’entrée des États-Unis dans les 14 derniers jours peut rentrer aux États-Unis, à condition de se rendre à l’un des aéroports américains approuvés.

** Voici la liste des aéroports approuvés qu’Air Canada dessert:

  • Aéroport international O’Hare de Chicago (ORD), Illinois
  • Aéroport international de San Francisco (SFO), Californie
  • Aéroport international de Seattle-Tacoma (SEA), Washington
  • Aéroport international Daniel K. Inouye de Honolulu (HNL), Hawaii
  • Aéroport international de Los Angeles (LAX), Californie
  • Aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta (ATL), Georgie
  • Aéroport international de Washington-Dulles (IAD), Virginie
  • Aéroport international Newark Liberty (EWR), New Jersey
  • Aéroport international de Dallas-Fort Worth (DFW), Texas
  • Aéroport de Detroit Metropolitan (DTW), Michigan
  • Aéroport international Logan de Boston (BOS), Massachusetts
  • Aéroport international de Miami (MIA), Floride
  • Aéroport international de Fort Lauderdale-Hollywood (FLL), Floride
  • Aéroport intercontinental George Bush de Houston (IAH), Texas

Veuillez communiquer avec votre agent de voyages ou nous appeler au 1 888 247-2262 (cliquez ici pour les appels internationaux ou les autres catégories de numéros) pour connaître les options de voyage qui s’offrent à vous. En ce qui concerne les réservations effectuées en échange de milles Aéroplan, veuillez composer le 1 800 361-5373.

Pour obtenir les renseignements les plus récents, veuillez consulter le site Web du gouvernement des États-Unis.



Foire aux questions:



Non, vous ne pourrez pas monter à bord d’un vol d’Air Canada (ou de tout autre transporteur aérien), à moins que vous ne soyez admissible à une exemption (voir la question suivante).

Veuillez communiquer avec votre agent de voyages ou nous appeler au 1 888 247-2262 (cliquez ici pour les appels internationaux ou les autres catégories de numéros) pour connaître les options de voyage qui s’offrent à vous, remboursement inclus. En ce qui concerne les réservations effectuées en échange de milles Aéroplan, veuillez composer le 1 800 361-5373.

Le gouvernement des États-Unis a prévu certaines exemptions qui s’appliquent à:

  • tout ressortissant étranger marié à un citoyen ou à un résident permanent en règle des États-Unis;
  • tout ressortissant étranger qui est le parent ou le tuteur légal d’un citoyen ou d’un résident permanent en règle des États-Unis, pourvu que celui-ci ne soit pas marié et qu’il soit âgé de moins de 21 ans;
  • tout ressortissant étranger qui est le frère ou la sœur d’un citoyen ou d’un résident permanent en règle des États-Unis, pourvu que les deux ne soient pas mariés et qu’ils soient âgés de moins de 21 ans;
  • tout ressortissant étranger qui est l’enfant légitime, en foyer nourricier ou en famille d’accueil d’un citoyen ou d’un résident permanent des États-Unis, ou qui est un candidat à l’adoption souhaitant entrer aux États-Unis en vertu d’un visa de classe IR-4 ou IH-4;
  • tout ressortissant étranger voyageant à l’invitation du gouvernement des États-Unis aux fins d’endiguer le virus ou d’en atténuer la propagation;
  • tout ressortissant étranger voyageant comme non-immigrant en vertu des sections 101(a)(15)(C) ou (D) de l’INA, 8 U.S.C. 1101(a)(15)(C) ou (D), en tant que membre d’équipage, ou tout étranger voyageant aux États-Unis comme membre d’un équipage aérien ou maritime;
  • tout ressortissant étranger voulant entrer aux États-Unis ou y transiter en vertu d’un statut A-1, A-2, C-2, C-3 (en tant que représentant d’un gouvernement étranger ou membre de la famille immédiate d’un représentant), G-1, G-2, G-3, G-4, d’un visa OTAN-1 à OTAN-4 ou OTAN-6;
  • tout ressortissant étranger dont l’entrée ne représenterait aucun risque significatif d’importer, de transmettre ou de propager le virus, tel que déterminé par le directeur du CDC ou son représentant;
  • tout ressortissant étranger dont l’entrée en vigueur aux États-Unis, tel que déterminé par le secrétaire d’État, le secrétaire de la Sécurité intérieure ou leurs représentants respectifs, selon la recommandation du Procureur général ou de son représentant; ou
  • tout ressortissant étranger dont l’entrée au pays pourrait servir l’intérêt national, tel que déterminé par le secrétaire d’État, le secrétaire de la Sécurité intérieure ou leurs représentants.

Pour obtenir les renseignements les plus récents, veuillez consulter le site Web du gouvernement des États-Unis.

Entrée aux destinations internationales

Avant de prendre un vol international, vérifiez les exigences d’entrée de votre destination en consultant le site Web du gouvernement du pays que vous visiterez, répertorié ci-dessous.

Chaque pays a ses propres exigences qui peuvent inclure de remplir et de soumettre des formulaires en ligne ou de les imprimer et de les présenter à l’aéroport avant l’embarquement. Le non-respect des exigences d’entrée d’un pays peut entraîner de longs retards à l’aéroport ou à votre arrivée à destination. Les voyageurs peuvent aussi se voir refuser l’embarquement ou faire l’objet de sanctions gouvernementales pour non-conformité.

À votre arrivée à destination, d’autres mesures pourraient vous être imposées par les autorités locales pour prévenir la propagation de la COVID-19. Diverses mesures sont en place afin de restreindre les voyages non essentiels, dont de nouveaux formulaires d’entrée ou l’obligation de s’auto-isoler à l’arrivée. Veuillez prendre connaissance des restrictions imposées par les autorités locales de votre destination.

Veuillez noter que les liens s’ouvriront dans une nouvelle fenêtre. Il y en a qui sont spécifiquement conçus pour certains navigateurs Web.

Transit au Canada

Il est permis de transiter par le Canada en provenance de n’importe quelle origine pour se rendre dans un autre pays

Lorsque vous planifiez une correspondance au Canada, veuillez tenir compte des renseignements suivants:

  • À leur arrivée en avion au Canada, les voyageurs sont autorisés à transiter entre des aérogares pour vols internationaux .
  • Les voyageurs doivent repartir du même aéroport où ils sont arrivés, et ce, dans un délai raisonnable (c.-à-d. 24 heures).
  • Les voyageurs doivent demeurer dans la zone réglementée (zone des départs); il ne leur est pas permis de quitter l’aéroport.
  • Les voyageurs en transit ne sont pas autorisés à prendre une correspondance intérieure pour un autre aéroport canadien avant de quitter le Canada (p. ex., CUN-YYZ-YVR-NRT n’est pas permis).
  • Autrement dit, les voyageurs en transit n’ont pas à passer la douane (l’Agence des services frontaliers du Canada) et à entrer officiellement au Canada afin de récupérer leurs bagages pour prendre un autre vol.