Réservez des vols avec Air Canada vers Dubaï (DXB) à partir de

Select journey type

cmp-travelers-helptext

Offres pour vols de dernière minute vers Dubaï

CAD

cmp-module-disclaimer

Réservez des vols avec Air Canada vers Dubaï (DXB)

Guide de voyage à Dubaï

Bu Qtair

Pour la prise du jour

Les fruits de mer frais compensent amplement pour les chaises de plastique et les longues queues qui se forment à cette cafétéria en bord de plage. Choisissez parmi les crevettes ou la prise du jour frite et optez pour le paratha frais plutôt que le riz (s’il est offert ce jour-là).

Zuma

Pour la gastronomie asiatique

Inspiré des izakayas, ce restaurant propose une cuisine fusion asiatique. Dans l’assiette, cela se traduit par un filet de bœuf au piment et au sésame (d’inspiration coréenne) ou par la morue charbonnière marinée au miso (d’inspiration japonaise). Si vous avez la dent sucrée, essayez la tarte au yuzu, servie avec une glace au lait de soya et une compote d’orange sanguine.

Zaroob

Pour la cuisine de rue libanaise

Un décor aux allures de marché et des murs couverts de graffiti accueillent les clients de ce resto de cuisine de rue levantine. Le shawarma (juteux et avec juste assez d’ail) est si populaire qu’il n’en reste souvent plus en soirée. Accompagnez votre repas de foul (un mijoté de fèves) ou d’une salade fatouche avec grenade.

La Petite Maison (LPM)

Pour les cocktails

Si vous voulez prendre un verre, visitez ce repaire français sis dans le Dubai International Financial Centre. Prenez place au bar et commandez un Tomatini (un cocktail relevé et savoureux que tout le monde demande aux barmans). Vous avez un petit creux? Essayez la burrata crémeuse ou le gâteau au fromage décadent.

Ravi Palace

Pour une expérience locale

Malgré les nombreuses tables renommées de Dubaï, cette modeste cafétéria pakistanaise est le plus célèbre resto en ville. À 5 h, chaque matin de semaine, les journaliers sud-asiatiques font la file jusqu’à tourner la rue pour son aloo paratha, un pain frit farci de pomme de terre. Dans la soirée, le Ravi est le repaire des familles d’ici et des étrangers initiés. Essayez l'agneau tikka masala, le dal et le paneer bhurji.

SALT

Pour les boulettes de bœuf

SALT est le roi des hamburgers à Dubaï, et sa roulotte métallique garée à la plage Kite, dans le quartier de Jumeirah, fait office de palais. Les hamburgers sont servis dans un pain au beurre avec fromage et jalapenos (les piments sont facultatifs, mais fortement recommandés).

Baker & Spice

Pour des gâteries de style café

Avec ses cinq adresses, ce café a beaucoup contribué à populariser la gastronomie bio et locale à Dubaï. Assoyez-vous confortablement pour déguster votre copieux déjeuner de shakshouka (des œufs pochés cuits dans une riche sauce tomate avec piments, ail et chili, servi avec une miche de pain chaud et de l’huile d’olive).

Kite Beach

Pour se prélasser sur le sable

Exempte d’hôtels et léchée par une mer cristalline, la plage Kite propose des aires de jeu pour les enfants ainsi qu’une piste cyclable. Visitez-la de novembre à mars, quand le sable n’est pas trop chaud et que les vagues ne sont pas trop fortes. (Couvrez-vous suffisamment pour respecter les coutumes locales.) L’endroit est aussi le paradis des adeptes des camions-restaurants: essayez la crème glacée à la banane de Wanna Banana.

The Courtyard Playhouse

Pour les spectacles d’humour

L’odeur de maïs soufflé embaume ce minuscule théâtre caché parmi des entrepôts. On y présente des spectacles d’humour, des soirées de micro ouvert et des pièces de théâtre montées par des résidents. Les spectacles sont habituellement gratuits; arrivez tôt pour avoir une place.

Amara Spa

Pour le meilleur massage

Installé dans la luxuriante cour du Park Hyatt, ce spa porte une attention particulière aux petits détails. Choisissez le forfait Herbal Ceremony, comprenant un massage aux compresses de gingembre, de cannelle et de camphre, ainsi qu’une exfoliation au sel de mer et à l’huile d’olive. Rincez le tout sous la douche à ciel ouvert qui donne sur des jardins privés.

Mangrove Kayaking

Pour une escapade d’un jour

Explorez la faune et la flore des Émirats en participant à cette visite guidée en kayak dans une zone de mangroves, située à 70 minutes de la ville. Gardez les yeux bien ouverts afin d’observer les quelque 60 espèces d’oiseaux, dont des flamants et des hérons cendrés, ainsi que des serpents à queue plate et des tortues.

Musandam, Oman

Pour l’observation d’étoiles

Faites trois heures de route jusqu’à Oman (en passant par le poste frontalier de Dahra) et voyez le paysage sablonneux et plat se métamorphoser en un décor montagneux. Procurez-vous un visa omanais à la frontière et assurez-vous de faire le plein d’essence et de nourriture avant d’atteindre Ras Al Khaima. Une fois arrivé au port de Musandam, montez à bord d’un bateau dhow et explorez les îles environnantes à la nage. (Si vous êtes chanceux, vous verrez quelques dauphins.) Installez-vous ensuite au campement de la plage pour dormir à la belle étoile. Tâchez de ne pas manquer le bateau le lendemain matin!

Bounce

Pour une dose d’adrénaline

Oubliez la leçon de yoga et optez pour une séance de Bounce, pendant laquelle vous sauterez sur des trampolines au son de musique R&B.

Alserkal Avenue

Pour une sortie originale

Les anciens entrepôts qui se trouvent dans cette rue abritent aujourd’hui une communauté artistique bien vivante. Des galeries d’art contemporain comme Carbon 12 et Grey Noise présentent régulièrement des expos d’artistes internationaux. Des restaurants conceptuels proposent quant à eux des expériences culinaires hors du commun (à l’Inked, ce qui semble être de la terre est en fait du chocolat Guanaja).

One&Only The Palm

Pour une expérience luxueuse

Planté sur l’île en forme de palmier au large de la côte, cet hôtel propose une expérience somptueuse avec ses villas sur des plages privées et ses jardins luxuriants. Savourez les plats méditerranéens du 101 Dining Lounge and Bar, restaurant flottant accessible par bateau ou en voiture, ou réservez une table au Stay, pour goûter à la cuisine française méticuleusement soignée du chef renommé Yannick Alléno.

XVA Art Hotel

Pour l’art local

Niché dans le quartier historique d’Al Fahidi, cet hôtel possédant une galerie d’art se démarque par ses cours intérieures et ses chambres immaculées et aérées décorées d’acajou. Tenu par une Américaine qui habite Dubaï depuis 1993, l’établissement abrite aussi des studios d’artistes (repérez Halim Al-Karim et sa barbe mauve) et un restaurant offrant une cuisine moyen-orientale.

Novotel Dubai Al Barsha

Pour séjourner au cœur de la ville

Ce modeste hôtel quatre étoiles est situé à quelques minutes du centre commercial Mall of the Emirates, ce qui en fait une destination prisée des voyageurs d’affaires. Finissez la soirée en prenant un verre au Deck Se7en, le bar flanqué d’une piscine, et profitez des vues sur le futuriste Burj Al Arab.

Armani Hotel

Pour le design

Locataire du plus haut immeuble au monde, cet hôtel de 160 chambres est le premier du créateur Giorgio Armani. Des meubles faits sur mesure jusqu’aux accents de marbre, en passant par le spa luxueux et le personnel attentionné: pas étonnant que l’Armani soit considéré comme l’un des hôtels les plus fastueux de la planète.

Park Hyatt

Pour le service attentionné

Reconnu pour ses restaurants primés, ce cinq-étoiles offre des chambres spacieuses avec vues sur la crique de Dubaï, une piscine bordée de palmiers, un spa luxueux et un golf 18 trous. Prenez le large à bord d’un yacht Sea Hunters Dubai, la ligne privée de bateaux de croisière de l’hôtel.

Rove Downtown

Pour les petits prix

Installez-vous au cœur de l’action en logeant à cet hôtel boutique qui compte des chambres spacieuses (avec des douches à effet de pluie), un gym ouvert 24 heures sur 24 et un service de buanderie. Ne manquez pas les nombreuses œuvres contemporaines et d’art urbain éparpillées un peu partout.

Information sur le déplacement à partir de l'aéroport, le transport en commun et bien plus.

À partir de l’aéroport

Suivez les panneaux de la gare routière. Le prix minimum est de 20 AED. La ligne rouge du métro de Dubaï vous mène directement au centre-ville pour un tarif maximum de 15 AED.

Taxi

Les taxis peuvent être difficiles à obtenir entre 8 h 30 et 9 h 30 et entre 16 h et 18 h 30. Il vous sera plus facile de trouver une voiture à l’hôtel, devant les stations de métro, ainsi que sur les artères principales du centre-ville, de Jumeira Beach, de Marina et de Media City. Les taxis pour femmes sont dotés d’un toit rose. Apportez une carte et un itinéraire détaillé si vous devez vous rendre dans les nouveaux quartiers comme Business Bay, Al Quoz et Jumeirah Village Circle.
RTA Taxi: 04-208-0808 (ou téléchargez l’appli gratuite)

Careem / Uber

Ces deux services comptent parmi les meilleures options pour se déplacer. Les chauffeurs demandent seulement quelques dirhams de plus que les taxis, mais offrent des promotions avantageuses. Uber est plus fiable, mais Careem offre de meilleurs rabais.

Métro

Les voitures spacieuses et climatisées du métro de Dubaï sont divisées en trois catégories: grand public (bondées aux heures de pointe), femmes et enfants ainsi que première classe (deux fois plus cher). Les tarifs varient de 3 AED à 15 AED, selon les zones traversées. Des billets individuels et des cartes rechargeables NOL (6 AED à l’achat en plus du forfait) sont en vente à toutes les stations de métro. Les enfants de moins de cinq ans voyagent gratuitement. rta.ae

Tramway

Le système de tramway couvre le sud de la ville et compte 11 arrêts entre Jumeirah Beach et Knowledge Village. Le billet grand public coûte 3 AED et le billet de première classe, 6 AED. Vous pouvez les acheter à n’importe quelle station de métro ou de tramway.

Autobus

Les arrêts d’autobus sont nombreux à Dubaï, mais mieux vaut éviter ce mode de transport, à moins de savoir exactement où vous allez ou de n’avoir qu’une courte distance à parcourir. Utilisez votre carte NOL à bord.

Au pied des gratte-ciel, on découvre la ville vertigineuse d’un autre angle.

Par Marcello Di Cintio

Photo: Iain Masterson/Alamay

Dans toute autre ville, un modeste quartier ouvrier comme al Satwa n’intéresserait guère les voyageurs étrangers. Mais à Dubaï, célèbre pour son éclatante opulence et sa démesure architecturale, al Satwa est remarquable pour sa différence. « C’est l’antithèse du nouveau Dubaï », me dit le cinéaste Mahmoud Kaabour alors que nous marchons un soir dans le quartier. Il y a quelques années, Kaabour a coécrit et produit un projet multimédia comprenant un film, Satwa Stories, qui soulignait les attraits du coin. « Sur le plan international, Dubaï a du succès parce qu’il se démarque, mais sur place, ça devient un peu lassant : on boit toujours sa bière dans un hôtel cinq étoiles, poursuit-il. Dans al Satwa, c’est une autre partie de votre cerveau qui s’active. » La relative petite taille et la simplicité cachée de l’endroit vous rappellent qu’un cœur humain bat dans cette ville qui monte.

Al Satwa n’évoque pas le passé de la ville, du moins pas l’histoire arabe romantique des badgirs, fauconniers et pêcheurs de perles que recréent les musées de Dubaï. Et ce n’est sans doute pas un lieu d’avenir non plus. Même si la crise financière mondiale de 2008 a enrayé la construction d’un colossal projet de 95 milliards de dollars qui aurait rayé le quartier de la carte, l’an dernier on a rasé un quadrilatère de vieilles villas pour faire place à un rutilant nouveau quartier commercial. Kaabour craint que d’autres démolitions soient à venir.

En attendant, al Satwa incarne Dubaï au présent. Le Dubaï contemporain repose sur la main-d’œuvre des immigrants d’Asie du Sud, d’Iran et des Philippines qui font de longues heures dans les commerces. « Dans ces rues, nous, Dubaïotes, recevons des services introuvables ailleurs », affirme Kaabour. Ici, les hommes d’affaires font ourler leurs pantalons, réparer leurs chaussures, teinter les vitres de leur auto et tailler leurs clés… même celles de voitures ultramodernes dont la reproduction, selon les concessionnaires, est impossible.

N’ayant rien de tel à faire, je me contente de goûter un samosa emballé dans du papier gras au Najood Sweets and Restaurant. Je feuillette des livres d’occasion à Book World, où les rayons anarchiques rendraient fou un bibliothécaire, et passe devant un barbier indien qui me couperait les cheveux, me raserait et me « masserait » d’un craquement cervical pour environ 5 $. Et même si je n’ai pas de cassettes VHS ou Betamax moisies à faire nettoyer, j’éprouve un réconfort nostalgique à la vue d’une boutique offrant ce service.

Le soir venu, juste avant que les résidents philippins d’al Satwa se réunissent pour tirer des paniers au terrain de basket d’al Jafiliya, Kaabour m’emmène au Ravi Palace. Toute visite d’al Satwa finit par y mener. Malgré les nombreuses tables renommées de Dubaï, cette modeste cafétéria pakistanaise est le plus célèbre resto en ville. Kaabour m’assure qu’à 5 h chaque matin de semaine, les journaliers sud-asiatiques font la file jusqu’à tourner la rue pour son aloo paratha, un pain frit farci de pomme de terre qui les fera tenir jusqu’au dîner. Mais dans la soirée, le Ravi est le repaire des familles d’ici et des étrangers initiés.

Kaabour et moi prenons place et commandons assez d’agneau tikka masala, de dal et de paneer bhurji pour un régiment. Tout notre repas coûte moins qu’un seul mojito pris dans le genre de rutilant hôtel du centre-ville qui pourrait un jour se dresser ici même. Je jette un œil derrière moi sur les gratte-ciels qui dominent al Satwa de leur inéluctable imminence et me rappelle une réplique de Satwa Stories : « Les tours et leur irrésistible vitesse. Plus rapides que l’éclair. Menacent. Avancent. Sans jamais prendre le temps de souffler. » Mais il reste encore du temps. Ici et maintenant, j’inspire à fond.

La température à Dubaï

jeudi ciel dégagé
36°C octobre 17, 2019
vendredi nuageux
32°C octobre 18, 2019
samedi ciel dégagé
31°C octobre 19, 2019
dimanche ciel dégagé
32°C octobre 20, 2019
lundi ciel dégagé
31°C octobre 21, 2019
mardi ciel dégagé
32°C octobre 22, 2019
mercredi ciel dégagé
31°C octobre 23, 2019
Propulsé par: OpenWeatherMap.org

Réservez tôt pour les tarifs les plus bas vers Dubaï

cmp-table-from-labelcmp-table-to-labelcmp-table-dates-labelcmp-table-fare-type-labelcmp-table-price-label

Toronto (YYZ)

Dubaï (DXB)

févr. 03, 2020-

févr. 24, 2020

cmp-journey-type--Roundtripcmp-separatorcmp-travel-class--ECONOMY
CAD1,086*
cmp-viewed18cmp-hourscmp-time-ago

Montréal (YUL)

Dubaï (DXB)

févr. 11, 2020-

févr. 18, 2020

cmp-journey-type--Roundtripcmp-separatorcmp-travel-class--ECONOMY
CAD1,102*
cmp-viewed8cmp-hourscmp-time-ago

Vancouver (YVR)

Dubaï (DXB)

févr. 04, 2020-

févr. 11, 2020

cmp-journey-type--Roundtripcmp-separatorcmp-travel-class--ECONOMY
CAD1,153*
cmp-viewed21cmp-minutescmp-time-ago

Ottawa (YOW)

Dubaï (DXB)

mai 05, 2020-

mai 12, 2020

cmp-journey-type--Roundtripcmp-separatorcmp-travel-class--ECONOMY
CAD1,133*
cmp-viewed11cmp-hourscmp-time-ago

Calgary (YYC)

Dubaï (DXB)

mai 12, 2020-

mai 19, 2020

cmp-journey-type--Roundtripcmp-separatorcmp-travel-class--ECONOMY
CAD1,164*
cmp-viewed23cmp-hourscmp-time-ago

Halifax (YHZ)

Dubaï (DXB)

févr. 09, 2020-

mai 20, 2020

cmp-journey-type--Roundtripcmp-separatorcmp-travel-class--ECONOMY
CAD1,270*
cmp-viewed21cmp-hourscmp-time-ago

cmp-module-disclaimer

end-of-body-scripts