Du poste de pilotage du Commandant Doug : Instruments de vol

Juillet 2019



Beaucoup pensent qu'un pilote de ligne navigue aux instruments la nuit et par mauvais temps seulement. Or, la plupart du temps des instruments tels l'INS, le GPS et des aides à la navigation au sol le guident.

Son autobreffage prévol comprend la consultation des prévisions météo dans les sites Web spécialises, dans les plans de vol et sur son iPad. Le radar météo est toujours allumé pour détecter la pluie et le prévenir de conditions défavorables.

Pour la plupart des atterrissages, le pilote effectue la descente à l'ILS, qui le guide jusqu'à la piste. Et tous les avions d'Air Canada sont dotés d'un système d'atterrissage automatique pour conditions de faible visibilité.

Bientôt, Internet sera intégré à l'exploitation dans le poste de pilotage, pour la consultation des bulletins météo en vol.

L’article est tiré de la chronique du commandant Doug : Paré pour le décollage, dans le numéro de novembre 2017 du magazine Air Canada enRoute

Les plus récents articles

Les communiqués de presse