Rendement du capital investi

Air Canada se sert du rendement du capital investi pour évaluer la rentabilité du capital qu’elle utilise. Le rendement se fonde sur le bénéfice net ajusté (perte nette ajustée) (voir la définition plus haut), à l’exclusion des charges d’intérêts et des intérêts implicites aux termes des contrats de location simple. Le capital investi comprend i) la moyenne de l'actif total en glissement annuel, déduction faite de la moyenne des passifs d'exploitation ne portant pas intérêt en glissement annuel et ii) la valeur des contrats de location simple immobilisés (calculée en multipliant par sept les coûts de location avions annualisés). Cette mesure n’est pas conforme aux PCGR pour la présentation d’états financiers, n’a pas de sens normalisé et elle peut ne pas être comparable à des mesures similaires présentées par d’autres sociétés ouvertes.

Au deuxième trimestre de 2014, Air Canada a modifié sa méthode de calcul du rendement du capital investi. Auparavant axée sur le financement, cette méthode est désormais axée sur les opérations et elle fournit, selon la direction, une information plus pertinente puisque le rendement est fondé sur la valeur comptable du capital investi dans les activités d'exploitation et n’est pas assujetti aux variations du cours de marché des actions en circulation d'Air Canada. Aux fins de comparaison, l'information ci-après présentée au 30 juin 2013 tient compte de cette nouvelle méthode.

Le tableau qui suit présente le rendement du capital investi d'Air Canada pour les périodes indiquées :

(en millions de dollars canadiens, sauf indication contraire)

30 Sept. 2013

31 Dec. 2013

31 Mars 2014

30 Juin 2014

Bénéfice net (perte nette) pour la période attribuable aux actionnaires d’Air Canada (12 derniers mois)

(48)

$

6

$

(75)

$

171

$

Retrancher :

 

 

 

 

 

 

 

 

Modifications du régime d’avantages du personnel1)

-

 

(82)

 

(82)

 

(82)

 

Ajustements visant la charge d'impôt2)

-

 

-

 

-

 

(41)

 

Perte de valeur3)

24

 

30

 

6

 

6

 

Perte de change

56

 

120

 

241

 

127

 

Charge d’intérêts4)

95

 

95

 

95

 

95

 

Coût financier net au titre des avantages du personnel

227

 

208

 

190

 

172

 

Profit sur instruments financiers comptabilisés
à la juste valeur

(22)

 

(37)

 

(24)

 

(73)

 

Bénéfice net ajusté (12 derniers mois)

332  

$

340

$

351

$

375

$

Compte tenu des éléments suivants :

 

 

 

 

 

 

 

 

Charges d’intérêts5)

297

 

302

 

306

 

310

 

Intérêts implicites sur les contrats de location simple6)

158

 

156

 

155

 

153

 

Bénéfice net ajusté avant les intérêts (12 derniers mois)

787

$

798

$

812

$

838

$

Capital investi :

 

 

 

 

 

 

 

 

Fonds de roulement, à l'exclusion de la partie courante de la dette à long terme et des contrats de location-financement

469

 

357

 

133

 

60

 

Actifs non financiers à court terme

5 951

 

6 014

 

6 088

 

6 335

 

Provisions au titre de la maintenance

(608)

 

(614)

 

(646)

 

(661)

 

Autres passifs d'exploitation à long terme

(361)

 

(348)

 

(342)

 

(321)

 

Contrats de location simple immobilisés7)

2 261

 

2 226

 

2 212

 

2 191

 

Capital investi

7 712

$

7 635

$

7 445

$

7 604

$

Rendement du capital investi (en %)

10,2

%

10,5

%

10,9

%

11,0

%



(1) Au quatrième trimestre de 2013, Air Canada a inscrit une diminution des charges d’exploitation de 82 M$ au titre des modifications apportées aux dispositions relatives à la retraite anticipée des régimes de retraite à prestations définies d’Air Canada.
(2) Au deuxième trimestre de 2014, Air Canada a comptabilisé des ajustements favorables de 41 M$ visant la charge d'impôt. (3) Au premier trimestre de 2013, Air Canada a comptabilisé une perte de valeur de 24 M$, qui avait trait à certains appareils A340-300 d’Airbus.
(4) Au troisième trimestre de 2013, Air Canada a inscrit une charge d’intérêts de 95 M$ relativement au rachat de ses billets garantis de premier rang devant échoir en 2015 et en 2016.
(5) La charge d’intérêts ne tient pas compte d’une charge d’intérêts non récurrente à l’égard du rachat des billets garantis prioritaires comptabilisée en 2013 comme il est décrit à la note 4) ci-dessus.
(6) Les intérêts implicites sur les contrats de location simple correspondent à 7,0 % du septuple des coûts de location avions des 12 derniers mois. La valeur de 7,0 % est approximative et ne correspond pas nécessairement aux intérêts implicites sur les contrats de location simple réels pour quelque période que ce soit.
(7) Les contrats de location simple immobilisés sont calculés en multipliant par 7 les coûts de location avions des 12 derniers mois. Pour la période de 12 mois close le 30 juin 2014, les coûts de location avions totalisaient 313 M$ (316 M$ pour la période de 12 mois close le 31 mars 2014, 318 M$ pour la période de 12 mois close le 31 Décembre, 2013 et 323 M$ pour la période de 12 mois close le 30 septembre 2013).